6 spécialités bretonnes qu’il faut absolument déguster

La Bretagne occupe le second rang dans les destinations de prédilection des Français. Du mois de mai en octobre, les vacanciers ne ratent pas de visiter le Saint-Malo, de se balader en bateau, de flâner dans les villages médiévaux, de naviguer d’îles en îles et d’apprécier la spécialité culinaire des Bretons. Lors d’un séjour en Bretagne, voici les plats à ne pas manquer.

Le kouign-amann

C’est une pâtisserie, une spécialité bretonne, qui se trouve partout dans les boulangeries et dans les cartes de desserts des restaurants de cette région. Même si sa cote de popularité est au plus haut, les résidents n’en mangent pas à tout bout de champ.

Kouign-amann veut, en fait, dire pain doux au beurre en breton. Élaboré à base de pain doux, ce gâteau est recouvert d’autant de sucre que de beurre. Bien que délicieuse, cette pâtisserie s’avère être très calorique. Vous serez rassasié après deux bouchées. Le délice de ce gâteau traditionnel est tel qu’il se retrouve dans les quatre coins de la France. Toutefois, le kouign-amann le plus succulent se déguste uniquement en Bretagne.

La crêpe bretonne

La première chose à faire lors de son passage en Bretagne est de goûter leur délicieuse crêpe. Que ce soit pour un goûter ou pour un repas, les fins gourmets l’accueillent toujours avec un large sourire. Les uns adorent les crêpes basiques réalisés à base de beurre sucre tandis que les autres varient les plaisirs en ajoutant une noix de caramel ou de chocolat.

Cuite sur une grande plaque en fonte d’acier, appelée billig, la crêpe froment ou blé noir issue d’un cuisinier breton est toujours fine et croustillante.

Le gâteau breton

Le gâteau breton, qui se rapproche du palet breton est moelleux de l’intérieur et doré de l’extérieur. Ce gâteau de voyage est préparé à partir de beurre, de farine, de sucre et d’œufs. Ce grand classique des desserts bretons a comme caractéristique de se conserver pendant des semaines, et même de se congeler. Selon la légende, il a été préparé, pour la première fois, pour les marins qui partaient en expédition pendant des mois. Jusqu’à maintenant, les résidents le dégustent pendant une pause-café ou pendant un petit-déjeuner.

Le plateau d’huîtres

Comme la Bretagne possède la plus grande façade maritime de France métropolitaine, elle a aussi fondé sa réputation sur les fruits de mer. Pendant vos vacances en Bretagne, il est impossible de passer à côté des huîtres de Cancale. Les meilleurs moments pour déguster ces merveilles sont le mois de novembre et décembre.

Si vous souhaitez déguster des poissons et des crustacés qui sortent fraîchement de la mer, rendez-vous de bon matin au marché. Sinon, les cordons-bleus bretons ne manqueront pas de vous ébahir de leur préparation. Parmi les plats préférés des vacanciers figurent le mariage des coquillages et des crustacés avec un lit de lichen, d’algues et de glace pilée. En bref, la Bretagne est le meilleur endroit pour déguster les fruits de mer frais accompagnés de vin blanc.

La galette de blé noir

La galette de Bretagne est aussi mythique. Concoctée à base de blé noir ou de farine de sarrasin, elle peut être salée ou sucrée. La galette-saucisse bretonne est, par exemple, un grand classique de cette région.

Le caramel au beurre salé

Le caramel au beurre salé est quasi omniprésent à toutes les sauces. Au début, il s’agissait simplement d’un caramel mou préparé avec du beurre salé. Cette friandise était un produit phare des confiseries en Bretagne jusqu’à ce qu’il atteint son pic de notoriété à la fin des années 1970. À cette époque, le maître chocolatier et caramélier Henri Leroux invente un bonbon au caramel au beurre salé et aux noisettes. Depuis, le caramel au beurre salé envahit tous les plats : les pâtes à tartiner, les sauces, les glaces, etc.